• E-GAZETE PRINTEMPS 2011

    E-GAZETE PRINTEMPS 2011

                                                                        HARI OM

    e-gazete printemps 2011 - sommaire

     

    INTRODUCTION

    Yogapushpa

     

    SAT CHANDI MAHA YAJNA -

    Swami Satyasangananda - Bihar School of Yoga -

     LOVE AND THE ART OF GIVING

    lien vers le trés beau film du Sat Chandi Maha Yajna 2007 par Simon Eugene - jusqu'ou va l'écologie yoguique... 

    PROGRAMME 2011

    cours séminaires retraites 

    OM SHANTI

     

    *******************************************************

  • E-GAZETE PRINTEMPS 2011L ‘ECOLOGIE C’EST RETABLIR LE LIEN  AVEC LA NATURE

     

    Parce que c’est la véritable raison d’être de la ferme Yunus Emre qui est dédiée a Mére Nature,

    Parce que l’écologie de nos jours est un sujet largement discuté mais rarament dans toute sa profondeur,

    cette nouvelle e-gazete vous offre un texte de Swami Satyasangananda Saraswati, successeur de son Guru Paramahamsa Satyananda

    Ce texte est une invitation au SAT CHANDI MAHA YAJNA qui prit place en décembre 2010, un an aprés le départ de Paramahamsa Satyananda en samadhi.

    Bien sûr l’invitation n’est pas le sujet aujourd’hui, mais ce texte nous raméne a nos profondes racines en ce qu’il nous rappelle l’importance essentielle, VITALE de notre lien a la Nature.

    Sans connection a la Nature, point de communication avec la Nature, point d’écologie.

    Dans notre monde moderne ou la force de la Nature et ses pouvoirs ont été oubliés, ignorés, voire bafoués, dans ce monde ou la peur prévaut au détriment de l’amour nous avons absolument besoin de rétablir cette connection vitale.

    Comment? le YAJNA qui est une ancienne pratique tantrique comprenant la cérémonie du feu ( havan) la répétition des sons  (mantras) et le don (daan) permet de rétablir cette connection en accordant nos êtres ( nous sommes des êtres de vibration) aux vibrations de la Nature Cosmique. 

    Alors nous pouvons vraiment SENTIR Mére Nature partout, sentir cette présence mystérieuse partout, alors toutes les peurs se dissolvent et seul l’Amour demeure.

    C’est ce dont nous avons besoin aujourd’Hui.

    Donc voici un extrait du texte de Swami Satyasangananda- Sat Chandi Maha Yajna - une invitation  –

    Dans l'article qui suit vous trouverez un lien vers le merveilleux film réalisé par Simon Eugéne sur Sat Chandi Maha Yajna 2007 - vous pourrez ainsi réellement VOIR ce qu'est le Yajna -

    OM shanti

    Yogapushpa


  • SAT CHANDI MAHA YAJNA  

     Sat Chandi Mahayajna est une célébration qui prend place a Rikhiapeeth ( le lieu ou a vécu Swami Satyananda Saraswati ) durant laquelle un culte est rendu a la Nature sous la forme du feu sacré ( havan) des offrandes – dons ( daan) et de la répétition des syllables sacrées ( mantras) Ces trois éLéments constituent le Yajna-

    ----------------------------------------------------------------------------------------------

             

              INVITATION – Swami Satyasangananda Saraswati

     

                SAT CHANDI MAHAYAJNA

     

              Le culte de la Nature est primordial. Depuis des temps immémoriaux toutes les cultures et civilisations ont montré obéissance a la Nature. La Nature, ce n’est pas seulement les arbres, les riviéres, les montagnes, les océans, le ciel, la flore et la faune que nous voyons autour de nous. La Nature est cosmique. Ainsi nous sommes les spectateurs admiratifs de la gloire de la Nature manifestée qui tout autour de nous montre son abondance; Mais il est aussi une Nature non manifestée.

              Cette Nature non manifestée est la source, la semense d’ou la création toute entiére émerge. C’est pourquoi si nous voulons rendre un culte a la Nature afin qu’elle nous soit bienveillante et nous inonde de sa grâce, alors c’est cette graine, cette source qu’il nous faut invoquer.

              De nos jours le sujet de l’écologie, de l’importance d’un équilibre écologique pour la survie de la planéte est abondamment discuté. Nous parlons de planter plus d’arbres, de réduire notre consommation de produits a base de pétrole, d’éliminer les émissions de gaz provenant du développement industriel. Bien sûr ce sont des pas importants dans la bonne direction. Mais ça n’est tout simplement pas assez.

               Pour pouvoir réparer les dommages causés par la folie de la race humaine, nous devons retourner a la source de la Nature dans sa pureté premiére et éveiller sa bienveillance et sa grâce.

                                E-GAZETE PRINTEMPS 2011

    C’est ce pouvoir seulement qui peut nous sauver. Car la Nature a en elle-même la capacité de se restaurer, de se reconstruire, de se recharger. L’homme dans son égoisme et son ignorance a commencé a penser qu’il est plus fort que la Nature, mais il est de nombreux aspects de la Nature encore inconnus et incompris de lui qui échappent a son controle. Un seul tsunami ou juste un tremblement de terre et ce sont des millions d’humains qui partent, et l’homme reste totalement impuissant face a un tel désastre.

              En plus de l’écologie externe, il y a aussi une écologie interne de l’homme, sa nature profonde individuelle qui a besoin d’une grande purification.

    Les pensées de l’homme, ses émotions, sentiments, rêves, ambitions, passions, peurs, neuroses, psychoses, dépressions, déceptions et anxiétés qui bien souvent prennent des proportions hors de la normale arrivent a le submerger. Alors la nature intérieure de l’homme qui devrait rester son domaine privé finalement déborde et inonde l’aréne publique.

              C’est ainsi que nous devenons les témoins d’actes de violence et de désordre ou un individu réputé paisible, serein, et de bonnes moeurs, d’un seul coup devient un fou sauvage qui va tuer tout le monde dans son village, Personne ne pouvait imaginer ce qui bouillonnait a l’intérieur de cet homme car de l’extérieur tout paraissait normal.

              L’homme est composé des éléments de la Nature cosmique, Les gunas, sattwa, rajas, et tamas composent son existence. Tout ce qu’il pense, dit, et fait est sous l’influence des éléments de base que la Nature cosmique a placés en lui. Il a beau être né de l’union entre ses parents, la matiére dont il est fait est l’héritage de ses parents cosmiques: Shiva et Shakti.

              Afin d’apporter l’équilibre aux activités de la tête, du coeur, et des mains, et de créer l’harmonie a tous les niveaux, au niveau manifesté autant que non manifesté, sur le plan individuel comme sur le plan universel, c’est le culte de la Nature dans sa forme premiére qui sera le plus efficace. C’est ce que les ancients qui travaillaient a l’évolution progressive de l’homme préconisaient.

              C’est ainsi que la tradition du yajna a évolué. Swami Satyananda a dit que:

    “les Yajnas annoncent l’éveil de la conscience humaine. C’est en découvrant le feu que la conscience de l’homme fit un bond de géant. Le feu existait auparavant mais l’homme n’en était pas conscient. Tout comme de nos jours les animaux ne sont pas conscients du feu et de son usage. C’est lorsque l’homme découvrit le feu et le grain que sa vie a commencé a évoluer et il n’est pas retourné en arriére depuis lors.”

              Le feu a éveillé la conscience de l’homme il y a des millions d’années et l’a amené a son niveau présent de conscience. Si l’homme doit continuer son évolution de conscience vers des hauteurs sublimes, alors a nouveau il doit avoir recours a l’aide du feu. Les Védas ont proclamé que le feu est le précurseur qui montre le chemin et illumine la voie. La plus ancienne philosophie du tantra qui date d’avant l’histoire a aussi montré comment l’élément primordial du feu est le plus efficace pour le culte de la Nature.

              La Nature, grande plannificatrice, organisatrice, chef exécutrice et directrice de toute la création, manifestée et non manifestée, est la mére qui donne naissance, alimente, nourrit, supporte, et finalement de par son immense compassion, raméne la création d’ou elle vient dans l’attente d’une nouvelle naissance qui arrivera sur son ordre. Ainsi dans le tantra la Nature a toujours été considérée comme la déesse ultime, Tripura Sundari, qui gouverne sur les trois mondes et plus encore. La façon unique qu’a le tantra de symboliser chaque élément a donné a la Nature le status de Dévi tout naturellement parce que la création est du domaine de la femme. Si nous voulons apaiser la Nature et éveiller sa bienveillance afin qu’elle nous inonde de sa grâce, c’est le culte a Devi qui engendrera les résultats espérés.

          Ayant ce but en tête et avec le sankalpa (voeu) de paix, prospérité, abondance sur les lévres, Swami Satyananda a introduit la tradition du Sat Chandi Mahayajna a Rikhiapeeth en 1995 pour le bénéfice universel des hommes. Le yajna tantrique dédié au culte de la Mére Cosmique a été célébré durant quinze années en présence de Sri Swamiji a Rikhiapeeth par des pandits( prêtres hindous) de Varanasi. Ce yajna faisait partie de sa sadhana ( pratique yoguique) et de son sankalpa (voeu) afin d’aider les hommes a recevoir une intervention divine pour surmonter leurs peines et afflictions, et restaurer l’équilibre et l’harmonie dans leurs vies.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------

    L’article continue en invitant tout un chacun a cet évenement sacré qui prit place en Décembre 2010.

    Il est important de réaliser la chance que nous avons de pouvoir être en contact avec des êtres si exceptionnels que Swami Satyasangananda et Paramahamsa Satyananda – qui bien qu’ayant quitté son corps en décembre 2009 est toujours avec nous et nous guide – Ces êtres oeuvrent pour le bien de l’humanité toute entiére, pour la planête et tous ses habitants, par les rituels puissants du tantra que l’on peut appeler “ écoritualité” selon le terme consacré. Avoir la chance de pouvoir participer a de tels rituels est un privilége immense pour lequel je souhaite remercier infiniment Swami Satyasangananda et Paramahmsa Satyananda.
    Aucun mot ne peut décrire une telle expérience. Cela doit être vécu.

    C’est l’écologie yoguique

     

    --------------------------------------------------------------------------

     L’article se termine par:

     

              Lors du Sat Chandi Mahayajna en 2009, durant un de ses derniers darshans avant Mahasamadhi, Swami Satyananda a dit :

    Ce Sat Chandi Mahyajna continuera a  Rikhiapeeth et si vous m’appelez je viendrai” 

                                           Jai Gurudev ki – Jai Mata di

     

    -----------------------------------------------------------------

    Copyright Yoga Magazine, Edition no 8 – Sept 2010 –Année 9 publié par Sivananda Math.

                                                           E-GAZETE PRINTEMPS 2011

     

    ***************************************************************************************

    Mahasamadhi :la décision et l’acte conscient d’un yogi qui quitte son corps. Cette décision consciente ne peut être prise que par un yogi qui est “réalisé” ,

    Maha Yajna: une célébration tantrique menée par des pandits ( prêtres hindous) ou la Nature Cosmique est invoquée et a qui un culte est offert avec le feu sacré ( havan) les offrandes ( daan) la répétition des sons sacrés ( mantras) ).


    Darshan: peut se définir comme “vision bénéfique” ou le Maître – Guru – ou Déité offre Sa vue a Ses disciples ou dévots. Le darshan est aussi une expérience trés puissante qui se place a un autre niveau de conscience.

     

    Sadhana: ensemble de pratiques yoguiques régulieres.

     

    Sankalpa: voeu- souhait que l’on exprime de préférence durant les méditations, comme si l’on semait une graine au fond du subconscient, afin que les forces du mental s’unissent a sa réalisation. Si le sankalpa est juste, rien ne peut s’opposer a sa réalisation.

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

     

     

     


  •  

    LOVE AND THE ART OF GIVING

    lien vers le  trés beau film sur Sat Chandi Maha Yajna 2007

    disponible avec sous titres français

    realisé par Simon Eugene

    a télécharger en faisant une  donation

    om

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique